Actualités

Les discriminations homophobes : parlons-en !

20171130-actu_les-discriminations-homophobes-parlons-en

La différence fait peur à certains. Pire, elle les incite à proférer un véritable raz-de-marée d’insultes. En réalité, certaines personnes ne vous comprennent pas.

Que vous soyez lesbienne, gay, bisexuel ou transgenre, il y aura malheureusement toujours des gens  qui vous ne chercheront pas à vous comprendre. Ces êtres, formatés à accepter un monde peu diversifié, camperont sur leurs positions où la tolérance et l’ouverture aux autres individualités n’ont pas leur place.

Il y en a marre.

Marre des discriminations, des discours agressifs.

Marre de l’incompréhension.

Vous avez le droit de mener votre vie comme vous l’entendez. Alors pourquoi vous assène-t-on trop souvent des remarques dégradantes ? Des regards plein de sous-entendus malveillants ?

Comment supporter cela quand cela fait des années que cela dure ?

Tant de souffrance morale pour vous qui appartenez à la LGBT…

Évacuer. Vous confier. Déverser des kilos de mots durs pour essayer de vivre plus légèrement. Voilà ce que nous vous proposons chez SOS Suicide Phénix.

Vous savez, nous recevons tout type d’appels mais tous ont ceci en commun : il s’agit de personnes en souffrance plongées dans une détresse morale immense.

À force d’être malmené par la vie, vous sentez le besoin d’en parler. Sachez que nous sommes là pour vous écouter. Notre volonté, c’est de dialoguer, d’ouvrir la porte de votre mal-être.

Mais pour que la conversation s’installe et que l’on puisse vous aider, nous avons besoin que vous fassiez la démarche de venir nous en parler.

Aussi, si vous vivez mal votre différence et que vous ne savez pas vers qui vous tourner, sachez que nous ferons de notre mieux pour vous épauler. Vous n’êtes pas seul.

Parfois, les gens n’osent pas nous appeler dans un premier temps ; ce n’est pas grave : tout le monde a besoin de son temps d’adaptation. Sachez que vous pouvez nous envoyer des mails pour nous exposer votre tristesse. Et puis, nous espérons que petit à petit, vous aurez assez confiance en notre équipe pour dérouler un nouveau fil : celui du téléphone…

À bientôt. Par tout moyen de votre convenance.

©Photo : Black Salmon, Thinkstock